Au fil des mois·La Liberté amoureuse d'être Soi

¤ Aujourd’hui, je me suis levée de Bonheur ¤

Mardi 15 juin 2021

Aujourd’hui je me suis levée de Bonheur…

4h20, bébé appelle. Il a neuf mois depuis deux jours. J’ouvre un œil puis le deuxième, m’extirpe du lit et le rejoins. Il fait chaud. Il a chaud.

Le réveil de mon chéri sonne dans dix minutes. Bébé est bien réveillé, un bib’ s’impose. Une fois de retour dans le lit pour le lui donner, je ressens cette douceur d’être là avec mon p’tit dernier et son père. La vie n’a pas d’heure, l’instant est magique. Bébé est autant réveillé que nous le sommes. Mon chéri part travailler. Départ matinal pour une vie tranquille, loin des chahuts potentiels de son activité.

Sur le pas de la porte, le jour se lève doucement. Les oiseaux chantent déjà à tue-tête. Bébé est joyeux, l’air frais nous fait le plus grand bien. Il est 5h et la vie bat dans chacune de mes cellules. Bébé en écharpe, nous partons dire bonjour à cette vie qui s’éveille.

L’air est léger, pur… Je m’emplis de prana à plein poumons. Je m’enracine à Gaïa. Blotti tout contre moi dans sa poche kangourou, attentif au moindre signe extérieur, Bébé sourit, la tétine… le bidule… dans la bouche ! Il est heureux et moi légère. Mes pas battent le rythme, les pulsations de Gaïa. Les oiseaux se font tellement entendre. Normal, 5h aucune nuisance sonore ne vient couvrir ou taire leur chant de vie. Je me suis toujours dit qu’avec leur haute fréquence, ils étaient là pour rééquilibrer, réhausser les vibrations là où ils passent, volent. Merci !

J’aime porter Bébé ainsi. Petit koala calé contre moi, ses cheveux ont tellement poussé ! Je me régale de l’observer… Neuf mois… Il sort avec moi de ces neuf premiers mois si fragiles et intenses à la fois. Je verbalisais à mon chéri la veille au soir combien Bébé remplit sa mission, l’une d’elles : Mon Reset à moi ! Dans le corps cette fois. Ces neuf mois signent cette nouvelle Moi qui s’incarne pleinement aujourd’hui. Une nouvelle présence, un nouveau rayonnement, un nouvel être au monde. Mes explorations d’avant m’avaient amenée à la reliance, à de nouvelles perceptions, à une autre conscience. De la phobie sociale à l’Amour de soi. De la dépendance affective au couple sacré. Tout un chemin de transformation… Des retrouvailles plutôt car finalement tout est déjà là. Il s’agissait uniquement de faire de la place à tout cela. Et il y manquait une étape : le corps physique. Ça aurait pu être une maladie… j’ai choisi la naissance ! « J’aurais réfléchi à deux fois si j’avais su que cela t’impacterait autant, dans ton activité, dans ton corps… » ça, c’est la première lecture ! Une fois le process conscientisé, une fois la prise de hauteur possible, c’est une autre lecture qui s’offre… Et je le savais dès notre désir de mettre au monde cette merveille. Je ne savais juste pas comment… Je savais quoi. Je ne savais pas comment. Merci tellement ! Merci à la vie d’être allée me chercher aussi loin, de m’avoir emmenée dans ces terres arides, dans ces profondeurs abyssales. Toucher ainsi ce corps pour transcender, éclairer chaque cellule, chaque part d’ombre, chaque résidu mémoriel sur tous les plans, sur toutes les lignes. « Tu étais en plein développement, en pleine ascension… » En apparence, oui. L’arrêt, la chute était nécessaire, vitale 🙂 Trop de mental, trop d’ego, trop de fausses routes même si beaucoup de bienveillance, de liberté et d’amour déjà ! Les fondations de toutes ces années avaient été construites sur une erreur d’interprétation. Il fallait ce bébé, cette naissance pour court-circuiter le chemin tracé jusqu’alors. Pour court-circuiter des croyances câblées sur la limitation et le manque. Je n’en suis tellement plus là. Et toutes les formations, tous les stages de développement personnel, tous les soins ne pouvaient accomplir ce qui a été accompli là. Quelle magnifique énergie descend ! C’était high level pour ancrer cette puissante boule de lumière dans mon corps ! Il fallait en faire de la place ! Merci à mon p’tit loup d’avoir balisé ainsi le chemin. Il m’avait fallu déjà tellement libérer pour t’accueillir en mon sein. Tu es mon bébé Reset, mon bébé nouveau, nouvelle génération… Merci d’amener toute cette lumière avec toi ! Ce monde en a tant besoin aujourd’hui. Et surtout garde-toi de distiller cette lumière pour l’en nourrir, comme j’ai pu le faire moi-même pendant plus de quarante ans, sur une erreur d’interprétation du vivant… Fais-la simplement scintiller comme tu le fais déjà. Laisse-la simplement briller et rayonner. Oui tu le fais déjà à merveille !

Aujourd’hui, je me suis levée de bonne heure et c’est le premier jour d’une nouvelle liberté qui s’inscrit en moi et autour de moi.

#transformation #nouvellemoi#renaissance#empuissancement#quimerejoint#liberté#commentonfait

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s