Au fil des mois·Chronique

Sortir la tête de l’eau #3

Cela implique de sortir de sa zone de confort, de bousculer des fonctionnements, des croyances, de s’extraire de situations récurrentes, habituelles souvent limitantes et entravantes. Cela implique d’ouvrir (d’entrouvrir peut-être seulement au départ…) une nouvelle porte, une porte vers un certain inconnu, vers un autre possible.

Cette zone de confort est cette zone que l’on côtoie depuis longtemps, souvent trop longtemps. Vous la connaissez. Elle vous offre ce sentiment de sécurité, de contrôle. Ici, vous pouvez globalement anticiper les effets, les résultats. Cela rassure et donne un cadre à qui vous êtes, à qui vous croyez être peut-être même ;). Sortir de cette zone invite la peur à soi, la peur de ne pas être à la hauteur, la peur du regard des autres, la peur d’être confronté.e.

Vous voilà une fois de plus amené.e à revisiter votre estime de vous, votre confiance en vous. Si la peur prend le pas sur l’envie, vous vous cherchez des excuses pour ne pas y aller et trop souvent vous les trouvez…

Pourtant, souvenez-vous d’une situation pour laquelle vous avez dû vous dépasser un peu, faire quelque chose d’inhabituel, de légèrement inconfortable sur le moment ou simplement de tout nouveau pour vous. Quel bénéfice en avez-vous tiré ? Quelle nouvelle aptitude s’est inscrite en vous, voire est devenue vôtre à la suite de cela ?

L’apprentissage est toujours initié par un pas en dehors de sa zone de confort, puis un nouveau pas en dehors de sa zone de peur, en dehors des croyances et conditionnements établis sur vous-même et votre réalité. Cette zone d’apprentissage est pourtant le lieu de tant de découvertes. Elle permet d’acquérir de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences. Celles-ci accroissent vos capacités à relever de nouveaux défis, à voir différemment, à ouvrir un champ des possibles assurément plus large. Votre zone de confort s’agrandit alors ! Vous y respirez davantage. Vous vous y déployez davantage. Plus vous avez l’espace de déployer vos ailes, plus vous grandissez. Vous arrivez alors dans votre zone de croissance, là où tout est possible ! De nouveaux buts, de nouveaux objectifs s’y dessinent. C’est dans cette zone que vous avez tout l’espace pour réaliser vos rêves ❤!

Je vous invite à sortir de votre zone de confort le plus fréquemment possible, à dépasser votre zone de peur courageusement, à rejoindre ainsi votre zone d’apprentissage avec légèreté et enfin à gagner votre zone de croissance en toute liberté. Souvenez-vous, vous y êtes si bien ❤ !!

Si vous trouvez un intérêt au partage de ces publications, allez-y librement et joyeusement ! Et si ce n’est déjà fait, pour recevoir chaque nouvel article, chaque nouvelle info, abonnez-vous au blog, en entrant simplement votre adresse mail dans l’onglet S’abonner à droite ou en bas de votre écran puis cliquez sur Suivre 🙂

2 commentaires sur “Sortir la tête de l’eau #3

  1. Cette zone de « confort », qui s est installée années après années pour « avancer » ou rester la terre en dehors de l eau et avec laquelle on fonctionne sans s en rendre compte, même quand elle ne nous convient pas… jusqu aj jour au quelque un de bienveillant vous l explique et vous donne les outils pour essayer de la dépasser quand elle ne vous convient pas….
    Merci Mme Lesage😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s