Chronique

Coup de gueule d’amour !!

Le monde et la tête à l’envers…

Depuis quand s’en prendre à un semblable rend service au monde ? Depuis quand la colère débordante amène la paix ? Depuis quand abuser de son autorité parce qu’en nombre résoud les difficultés ? Depuis quand je balade Macron dans mon coffre et serai donc représentative des fonctions à « abattre » ?

J’en ai à la pelle des questionnements comme ceux-là…

Manifester son mécontentement, son ras-le-bol. Evidemment… Liberté d’expression.

A ce sujet…

Quelle manifestation massive pour stopper l’empoisonnement des bébés par l’injection obligatoire de 11 vaccins ? Quelle manifestation massive pour refuser le diktat pharmaceutique ? Quelle manifestation massive pour refuser la pollution électromagnétique Linky dans chacun des foyers ? Quelle manifestation massive pour refuser les repas en poudre dans les cantines ? C’est pourtant sensible comme sujets, non ? La santé, ce n’est pas rien, quand même… L’éducation non plus d’ailleurs…

Quelle manifestation massive pour faire avancer le système éducatif qui asphyxie les enseignants et surtout nos enfants, écrase leurs potentiels, les conditionne sur un modèle insensé et continue à perpétrer un mode sociétal sclérosé et sclérosant ?

C’est vrai que sans planète, plus de question ! Ben, oui… à demi-mot… Quelle manifestation massive pour soulager notre planète qui suffoque ?

En tout cas ici, pas de blocage pour tout ça ;)…

Manifester son mécontentement, son ras-le-bol. Evidemment… Liberté d’expression.

Prendre en otage le collectif. Aïe… Abus de pouvoir. Agressions verbales, physiques, matérielles… des contraintes de tous ordres…

– Oui mais ce n’est pas tout le monde.. dit une petite voix

– Oui mais elles ont vraiment lieu !

Et la désinformation d’ampleur dans les médias ne fait que renforcer la croyance en la légitimité de ce qui se passe réellement dans ce mouvement…

ça ne va pas être confort mais un conseil de première urgence : boycottez le journal télévisé, éloignez-vous des sources d’information et voyez comment vous vivez ces journées sans. Faîtes le test, vraiment, sur une semaine, et constatez ce qui s’opère en vous.

– Je ne serai plus informé(e) !

– Les informations essentielles arriveront toujours jusqu’à vous… soyez en assuré(e) !

– Ce n’est pas se voiler la face ?

– Non, c’est simplement retrouver sa liberté de penser, son axe, indépendamment de ce que l’on souhaite vous faire croire et penser.

 

Ce qui me chagrine le plus dans toute cette histoire, c’est que sont oubliées les bases même du comment la vie, l’univers, chacun fonctionnent… en vrai :)… Pas ce qui est raconté dans les médias, à la télé, à l’école…

Ce serait tellement plus simple si l’information parvenait aisément jusqu’à soi ;).

En fait, elle arrive jusqu’à chacun. Si, si… Il suffit simplement d’y être ouvert et d’autoriser qu’une autre façon de voir les choses soit possible. Vous voulez essayer ?

Reprenons les bases alors !

La loi de l’attraction, vous connaissez ? On attire à soi ce que l’on émet… Aïe, je vous le concède, ce n’est pas très confort quand on n’a pas libéré nombre de ses colères, peurs, manques, blessures car tout ce petit monde revient en boomerang jusqu’à ce que l’on y ait enfin mis une bonne dose de lumière ! Aïe encore, car cela demande non pas d’aller crier à l’extérieur sur tout ce qui n’est pas joli, pas confortable, révoltant. Cela demande au contraire d’aller voir en soi ce qui empêche de tourner rond.

ça va même plus loin… accrochez-vous… ce n’est pas tant ce que l’on émet en pensées, en paroles, ce que l’on acte que l’on reçoit en retour mais la qualité de la relation que l’on entretient avec soi-même… Aïe, de nouveau, car on ne peut pas tricher… Si on joue aux pensées positives, aux actes bienveillants sans les avoir déjà formulés ou actés pour soi, ça ne marche pas…

Oui, c’est vraiment comme cela que la vie, l’univers, chacun fonctionnent !

Je vais plus loin encore… retenez votre souffle :)… Cela veut dire que nous sommes responsables de ce que l’on vit. Aïe…

– Vous voulez dire que l’on est responsable de ce qui arrive dans notre vie ?!?

– Ben oui…

Pas si fort.. Je vous entends soupirer d’ici…

– Non mais vraiment, comment je pourrais être responsable de tout ça ? De tout ce qui me met en boule, de tout ce qui me blesse, de tout ce qui me fait sortir de mes gonds ? Comment je pourrais créer l’inverse de ce à quoi j’aspire ?? N’importe quoi…

– Simplement parce que vous n’êtes pas encore prêt à le recevoir…

– Mais bien sûr que si je le veux !!

– Justement quand vous dîtes « je le veux », l’univers vous envoie une expérience de « je le veux » !

Oui, je n’ai pas précisé… L’univers nous répond toujours ! Il répond toujours à notre demande… en se calant sur notre vibration… sur ce que l’on émet. Emettez le manque, recevez le manque en retour.. Aïe…

En fait, nous créons notre vie en permanence.

– Moi, toute petite personne que je suis ??

– Euh… toute petite personne que l’on vous fait croire que vous êtes 🙂 !!

On crée littéralement l’environnement dans lequel on vit… Plus la peur est présente en soi, plus la peur se manifeste à soi…

Plus la colère est présente en soi, plus les situations engendrant la colère se manifestent à soi… Ah cette loi de l’attraction !

– Plus je m’aime, plus l’amour vient à moi alors ?

– Eh oui, radicalement, absolument !! Cela marche évidemment pour tout ce que l’on invite dans sa vie.

Tout ce que l’on vit est simplement le résultat de toutes les croyances, conditionnements installés au fil du temps, sur soi, sur l’autre, sur ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, sur ce qui doit se faire ou pas… Tout cela construit sur l’héritage familial, les contextes éducatif, social et culturel. Sauf que ces situations ne sont pas là pour vous contraindre… Elles vous invitent seulement à sortir de ces carcans de pensées et retrouver une vraie liberté d’être. Elles servent simplement d’appui pour mettre quelque chose de différent et réellement choisi en place.

Le grand remue-ménage extérieur n’est que le reflet du grand remue-ménage intérieur…

Voyez comme les gilets jaunes crient leur désarroi… Et il est sincère, aucun doute sur cela ! Cependant ils se trompent de cible lorsqu’ils s’attaquent à eux-mêmes… à leurs concitoyens vivant sensiblement dans le même environnement…

C’est le chat qui se mord la queue… Je suis toi, tu es moi, battons-nous ?!?

Je dis tout cela sans jugement aucun pour les choix de chacun… Surtout quand on ne sait pas qu’autre chose est possible, quand on ne connaît pas les rouages, quand on reste enlisé dans ces conditionnements d’insécurité, de manque. Chacun a raison en fonction de là où il en est avec lui-même.

Sauf qu’il est possible pour chacun de vivre autre chose, de sortir de cet enlisement, vraiment.

Cela nécessite de reprendre le pouvoir ! Pas le pouvoir sur l’autre après avoir laissé le pouvoir à l’autre. Non, juste reprendre le pouvoir sur soi. Retrouver son propre pouvoir d’être, faire ses propres choix en accord avec ses propres valeurs.

Si on lutte contre, cela ne fait que renforcer la colère, la peur suscitées par ce contre quoi on lutte…

Plutôt que de lutter contre, et si le choix était d’avancer vers…

– Vers quoi ?

– Vers une meilleure version de soi-même et donc vers une meilleure version de ce qui nous entoure…

Et pour cela, il y a tout un chemin de découverte de soi, de qui on est indépendamment de tout conditionnement, de tout héritage, de toute croyance, de tout formatage.

D’ailleurs ne sentez-vous pas combien ça crispe de plus en plus dès que vous n’agissez pas tel que vous aimeriez le faire ? Dès que vous n’êtes pas entendu(e), reconnu(e) pour qui vous êtes ? Dès que vous ne vous sentez pas libre de penser, d’agir pour votre propre bien… et le bien de tous ?

Normal, votre être aspire à plus grand… à bien plus grand pour vous. Il vous dit qu’il est l’heure. Il est l’heure de vous replacer au centre. D’aller voir qui vous êtes en profondeur. De peut-être même effectuer quelques changements pour vibrer juste un peu différemment…

 

Se changer soi pour changer le monde, disait Gandhi… Ce n’est pourtant pas nouveau comme concept :)… Il ne s’agit pas de se changer pour devenir quelqu’un d’autre, non ! Il s’agit de se changer pour devenir vraiment soi-même !

– Ok, facile à dire ! Comment on fait ?

Il suffit déjà de le décider, vraiment, et les clés viendront à vous. Je peux déjà vous en proposer quelques-unes si vous le souhaitez.

Le chemin vers soi est vraiment magique ! C’est un chemin tout à fait singulier, propre à chacun(e). Il traversera les saisons avec ses propres paysages, en fonction de là où vous en êtes dans votre relation à vous-même. Il permettra de rencontrer des situations surprenantes, réjouissantes, libératrices, salvatrices.

Plus vous vous y aventurerez, plus vous vous rapprocherez de qui vous êtes vraiment, plus vous tendrez vers la liberté d’être vous-même, vers l’amour de vous-même… Ce que j’appelle, la Liberté amoureuse d’être Soi.

Partant(e) pour essayer ?

Je vous propose pour cela de démarrer un Calendrier de l’Avent particulièrement surprenant et délicieux. Il s’adresse aux hommes et aux femmes, en solo, en couple, en famille !

Je vous offre chaque jour, du 1er décembre au 21 décembre une Bulle de liberté, une Bulle d’amour pour essayer, chez vous, la Liberté amoureuse d’être Soi.

Il suffit simplement de vous abonner au blog pour recevoir une nouvelle Bulle surprise quotidienne.

Je vous assure chaque jour plus savoureux encore qu’un chocolat de Noël 😉 !! Osez vous faire plaisir, osez prendre soin de vous et des personnes qui vous sont chères.

Percevez, voyez, sentez, ressentez qu’autre chose est possible… et en douceur aussi.

Rendez-vous samedi pour votre première Bulle 🙂 !!

Merci de partager cet article largement autour de vous 🙂 !

4 commentaires sur “Coup de gueule d’amour !!

  1. Merci Sabrina pour ces mots qui résonnent justes de mon côté 😉 Ça pique quand même un peu pour certaines questions… Aïe… Et c’est une bonne nouvelle. Pour refaire le point, accepter, agir et grandir! Action? Hop je viens de m’inscrire à ta newsletter. Au grand plaisir de te lire, j’ai hâte de découvrir la suite 🙂 Beaucoup de gratitude. Merci d’être toi. Laurent

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Sabrina pour ce coup de gueule qui fait du bien ! Une gueule d’amour, cela me fait penser au film avec Jean Gabin où justement les héros n’arrivent pas à se rencontrer car ils ont une matrice sociale qui les enferment et dont ils ne peuvent s’affranchir. Pourtant il suffirait, pour eux,  » de se changer pour devenir vraiment eux-même ! ». Je reste persuadé que, si c’est un idéal qu’il est bon d’avoir toujours en tête, nous sommes tous le produit de notre histoire familiale et de l’histoire du lieu où nous sommes nés. Je pense que si j’étais né en Afganistan, à New-york ou a Nouméa…si j’avais été Malien, Inuit, Australien j’aurais été un moi-même trés différent.
    On choisit pas ses parents,
    On choisit pas sa famille
    On choisit pas non plus
    les trottoirs de Manille
    De Paris ou d’Alger
    Pour apprendre à marcher
    Pour moi, être soit même est plutôt synonyme d’équilibre que de changement. Trouver un équilibre entre trois forces : la matrice dans laquelle nous vivons, notre liberté de mouvement dans cette matrice et enfin, la part de hasard. Nous n’avons de pouvoir que sur une seule de ces trois forces…

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Sabrina pour ces mots touchants de vérité… Pour avoir pris le temps de les écrire, de les transmettre, de les partager…. ça résonne tellement… Vive la vie, vive chacun d’entre nous, vive nous, nous sommes UN….

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s